Autres littératures européennes Littérature Afrique Littérature allemande Littérature anglo-saxonne Littérature asiatique hors Japon Littérature hispano-portugaise Littérature italienne Littérature japonaise Littérature Moyen-Orient Littérature nordique Littérature russe. Eye Lire un extrait Lisez! Critique de Chris Bruxelles, Inscrite le 30 décembre , 45 ans – 3 janvier Le début de l’histoire est intrigant: A conseillé a tous! Pour moi l’intérêt s’était émoussé, parce qu’aucun personnage principal n’avait vraiment pris corps. Le charme des jeux vidéo était qu’ils vous coupaient du monde extérieur. La conjuration primitive Maxime Chattam.

Nom: juste un regard harlan coben
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 6.67 MBytes

L’histoire évolue, on commence à comprendre les liens avec le passé de Grace sans vraiment tout comprendre. D’autant que, dans la foulée, il disparaît. Elle va se demander si sa vie avec Jack n’a pas été basée en fait sur un mensonge et qui est Jack en vérité? Tout au long du livre, on cherche quel peut être la raison d’un tel récit, qui ou quoi a provoqué cette situation, et lorsque l’on comprend enfin, la déception est immense. Les médias en parlent Revue de presse du 9 au 13 avril – les livres à ne pas manquer. Harlan Coben, très célèbre auteur américain de romans policiers, a écrit de nombreux best-sellers qui ont, d’ailleurs, inspiré quelques réalisateurs pour des adaptations cinématographiques. J’avoue que j’ai pris un papier pour me faire un pense-bête avec les différents personnages et les liens entre eux.

Grace Lawson, après la perte de ses parents, survit miraculeusement à un drame terrible dans sa jeunesse. Aujourd’hui, épouse et mère comblée, Grace mène une vie paisible. Mais un fait anodin, la découverte d’une vieille photo représentant cinq adolescents dont son mari, vient troubler sa quiétude.

Un cobeb votre vie est merveilleuse, le lendemain elle devient un cauchemar. Refusant de répondre à ses questions, niant être sur la photo, Jack fuit et demeure introuvable. Grace plonge dans le passé de celui qu’elle croyait si bien connaître… À moins de dévoiler toute l’intrigue, je n’en dis pas plus!

Coben offre encore une fois une intrigue intelligente, plausible dont le déroulement demeure tout à fait imprévisible, bref, un thriller tout à fait efficace, un pur divertissement! Seul bémol; une traduction médiocre qui utilise un vocabulaire argotique des plus agaçant et qui ne colle nullement à jkste réalité des protagonistes du roman. Pas de série ou de livres liés.

juste un regard harlan coben

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série. Enregistrez-vous pour fegard une critique éclair! Touffu très touffu Critique de EoliahInscrite le 27 septembre68 ans – 21 juin L’intrigue est quand même très touffue, et son développement encore plus! Beaucoup de personnages suivis à tour de rôle et le lien difficile à établir entre eux.

Hzrlan la chute est à « tiroir » avec des rebondissements. Un petit « élagage » aurait donné un ouvrage très réussi.

juste un regard harlan coben

Des coups de feu. Ça rappelle quelque chose Un Harlan Coben un peu complexe, avec pas mal de personnages, un déroulement un peu lent, ce qui donne au final un roman long à lire. Rsgard n’est pas mon préféré de Coben. Le suspense et rien d’autre Critique de Falgo Lauris, Inscrit e le 30 mai79 ans – 8 juin Le succès de cet auteur me plonge dans un abîme d’interrogations.

Si le récit commence bien, la suite s’emberlificote dans un justte de plus en juset complexe et de moins en moins crédible. Comme d’habitude dans un grand nombre de romans policiers, les clefs essentielles sont données dans les dernières pages.

On appelle cela du « suspense ». Je ne vois pas judte quoi cela présente le moindre intérêt, d’autant plus que les réflexions de l’auteur qui parsèment le livre sur la vie, l’amour, la mort, etc. Critique de HibaInscrite le 24 février21 ans – 13 juillet C’est la toute première fois que je lis du Harlan Coben et globalement je n’étais pas déçue.

Cobeb qui m’a le plus impressionné est le suspense qui tient du bout jusqu’au bout ciben qui est maintenu jusqu’à l’épilogue. En commençant le livre j’ai été prise par une grande envie de le lire en entier et de découvrir le dénouement mais j’avoue qu’à un moment donné je me suis ennuyée car j’ai eu l’impression que l’histoire ne progressait pas comme souhaité.

Dans les pages ou plus je me suis habituée à un certain rythme, c’est à dire à chaque chapitre -enfin presque – on apprend une ou deux nouvelles vérités sur les personnages, et donc quand j’étais sur le point d’achever ma lecture j’ai été surprise par les quelques pages qui restaient et je me suis dit qu’il ujste logiquement impossible pour un dénouement de se dérouler dans un ou deux chapitres vu le taux de mystères non résolu, mais je me suis trompée!

  TÉLÉCHARGER REPRESAILLES SARDOU GRATUITEMENT

Un rebondissement tant inattendu et réussi surtout!

Juste un regard (Nouv. éd.) | Lisez!

L’art du suspense dans ce livre est tellement fort qu’on ne fait pas très attention au style d’écriture -la traduction notamment. Tellement fort que ça nous fait un effet de choc à la fin. Il m’a fallu tourner les pages en arrière maintes fois pour reconnaître le personnage qui parlait tellement les noms sont nombreux, et à ma grande surprise deux noms pouvaient refléter au même personnage!

Je n’en dirai pas plus, seulement lisez-le mais sans vous arrêter parce que sinon vous risquerez de perdre le fil! Mais celui-ci est mon préféré d’où un 5. C’est effrayant et jouissif. Merci Harlan Une vraie toile d’araignée Critique de Batman38Inscrit le 14 octobre28 ans – 20 octobre Le premier mot qui me vient est: Harlan Coben nous prouve encore une fois l’immensité de son talent.

On retrouve son style fluide avec beaucoup de dialogues qui rendent l’histoire beaucoup plus dynamique. On ne s’ennuie pas un seul instant. Coben nous installe énormément de personnages avec leurs histoires et parvient à les assembler les uns après les autres pour obtenir à la fin une toile d’araignée incroyable, extraordinaire mais totalement crédible.

Ce livre est un chef d’oeuvre pour ma part. Après avoir lu « Dans les bois » et celui-ci j’attends avec impatience mon prochain Harlan Coben. Toujours plaisant à lire Critique de MartellInscrit le 27 février65 ans – 15 août L’histoire qui tourne autour de cette brave femme « survivante » d’un concert transformé en émeute meurtrière se complique à mesure qu’elle tente de comprendre pourquoi son mari s’est enfui.

Un des meilleurs Coben que j’ai lu Critique de Lemask La Roche sur Yon, Inscrit le 14 avril34 ans – 12 décembre L’histoire des cette photo qui apparaît dans la vie de Grace, et qui cobenn transformer son existence, par les nombreuses révélations qu’elle garlan ; va vous tenir très facilement en haleine durant les coven de ce roman.

Harlan Coben maîtrise très bien la science du polar, par son halan très calculé il distille les indices de façon très régulière, pour maintenir le suspense jusqu’au dernières pages. Certaines personnes n’aimeront pas ce type de livre, peut-être assez simple dans son écriture ; mais la capacité de l’auteur à nous happer dans son intrigue et à nous tenir jusqu’au bout sans réelle baisse de régime, et tout simplement une réussite. Critique de SincouInscrit le 24 avril37 ans – 20 août Si vous commencez ce livre, garanti que vous ne le lâcherez plus jusqu’à son terme.

Juste un regard

Beaucoup de suspense, c’est du coben hein!! Histoire palpitante et intrigante. Une fin surprenante et inattendue. Tout le monde a ses secrets, certains peuvent être lourds. Connaissez-vous si bien que cela votre compagnon? C’est à cette question, éculée jusqu’à la corde en littérature, qu’Harlan Coben a greffé ma foi une histoire très bien ficelée. Une histoire qui démarre très vite avec la disparition de Jack-John Lawson- père de famille aimant et aimé, après avoir posé juste un regard sur une photo revenue à la surface.

Sa Femme, Grace, ancienne rescapée d’un mouvement de foule dans un concert rock, va partir à sa recherche, sur la base de faibles indices. Cette photo sépia justement, revenue d’on ne sait où et sur laquelle elle croit reconnaître son mari vingt ans plus jeune. Je m’arrêterai là pour ne rien dévoiler de cet excellent thriller, dont l’épilogue vaut son pesant de cacahuètes.

L’auteur sait ménager ses effets et plusieurs personnages sont très bien campés, comme le meurtrier asiatique ou encore Charlaine, une voisine de lieux de crimes, que rien ne prédisposait à entrer dans cette histoire et qui pourtant va y jouer un rôle plus qu’actif. Pour ma part, c’était mon premier Harlan Coben.

Juste un regard (Nouv. éd.)

Je pense qu’il y en aura d’autres. Palpitant, comme toujours avec Coben! Critique de Chris Bruxelles, Inscrite le 30 décembre jste, 45 ans – 3 janvier Le début de l’histoire est intrigant: L’histoire évolue, on commence à comprendre les liens avec le passé de Grace sans vraiment tout comprendre.

  TÉLÉCHARGER SCRABBLE IRC GRATUIT

La fin m’a étonnée, je n’avais pas imaginé un tel dénouement.

juste un regard harlan coben

Encore un très bon Coben qu’on dévore en 2 jours maximum! Captivant Critique de Adrien34Inscrit le 18 janvier28 ans – 23 février C’est la toute premiere fois que je lisais cet auteur et je n’ai pas été deçu!!!

En effet, que de rebondissements! L’intrigue est vraiment bien mené, le fin est surprenante et l’écriture n’est pas trés compliqué. En outre, vous lirez ce roman rapidement et en passant un exelent moment. A conseillé a tous! Critique de Pendragon Liernu, Inscrit le 26 janvier48 ans – 17 août Comme à son habitude, Coben nous entraîne là où il veut nous entraîner!

Pas mal du tout Critique de Mayfair Distroff, Inscrite le 30 mars45 ans – 2 janvier Encore une réussite pour Reegard qui nous emporte cette fois dans la vie d’une femme qui découvre que son mari n’est pas celui qu’elle croit. Certes c’est une histoire déjà utilisée mais c’est bien fait. Malgré tout, Coben a déjà fait mieux!

Mais tout de même, c’est un « chouia » compliqué ces millions de personnages qui se croisent Il a fallu que je retournes plusieurs fois en arrière pour comprendre pourquoi ce personnage était là, et pourquoi il parle de lui d’un coup, Mais bon il faut reconnaitre qu’il est fort cet Harlan!.

A cobem vivement car on a difficilement sommeil quand même en le lisant Le scénario d’un polar vu et revu. Critique de LiberoInscrit le 17 janvierharllan ans – 17 janvier Cobeh viens de le finir et très sincérement, je ne l’ai pas apprécié comme j’avais pu aimer « Ne le dis à personne ». Ou plutot, je ne l’ai pas aimé du tout. L’écriture est certes très visuelle et l’on s’imagine très bien les personnages, à tel point que l’on se demande si l’auteur n’a pas pour objectif premier de vendre son rgeard à Hollywood, ainsi que les différentes situations très imagées, mais là où ça coince pour moi, c’est au niveau de l’intrigue.

Tout au long du livre, on cherche quel peut être la raison d’un tel récit, qui ou quoi a provoqué cette situation, et lorsque l’on comprend enfin, la déception est immense.

Et du coup, patatra, certains personnages Vespa, Koval Je ne le conseillerais à personne qui n’aurait pas encore lu un livre de Coben, car je me suis vraiment ennuyé: Ne surtout pas commencer par celui là et si vous aimez les polars, il y a fois plus intense ailleurs et fois plus innovant.

Le retour du passé Critique de Mallaig Montigny les Cormeilles, Inscrite le 17 janvier42 ans – 17 novembre J’ai cru retombé comme d’habitude dans le monde sportif en suivant de près Myron Bolitar.

Juste un regard – Harlan Coben – SensCritique

Et là ohh surprise, j’ai complétement plonger dans cette intrigue hallucinante et haletante. Le passé vous rattrappe toujours. Critique de UngrimetteInscrite le 4 septembre41 ans – 8 juillet pour un thriller, c’est un thriller!! Critique de Sinon Paris, Inscrit le 17 mars43 ans – 12 mai Valeur sûre à l’instar de Patricia MacDonald, Jyste Coben nous livre tous les ans 1 voire 2 romans de grande qualité.

Celui ne déroge pas à la régle. Bien sûr, il y en a toujours pour affirmer qu’il s’agit ni plus ni moins que de la littérature de « gare ». J’entends par là, le genre de roman que vous achetez à la va-vite histoire d’avoir quelques pages à tourner pendant un long trajet et, accessoirement, de quoi caler la chaise longue sur la plage. Non, évidemment, Harlan Coben c’est bien plus que cela.

Même si, ce dernier polar de Coben je l’avoue je l’ai acheté dans une Cette fois-ci, le scénario est un peu plus complexe que clben les romans précédents. Il y a davantage de rebondissements, mais surtout, il y a plus de personnages.

Ceci explique sans doute cela: